Accueil A la une Administratio...

Administration fiscale : Comment simplifier la vie du contribuable

1051
0

Les 30 pays du Cercle de réflexion et d’échange des dirigeants des administrations fiscales (Credaf) se retrouvent du 10 au 13 juin dans la capitale camerounaise pour leur 34ème conférence annuelle afin de mutualiser les expériences.

Fédérer l’ensemble des administrations fiscales francophones autour des bonnes pratiques. La volonté est celle des membres du Credaf qui ont pris rendez-vous  du 10 au 13 juin 2019 à Yaoundé pour leur 34ème conférence annuelle. En marge de ces assises dont le thème porte sur : « le numérique au service de l’élargissement de l’assiette fiscale », la Direction générale des impôts (DGI) a échangé avec la presse le 7 juin 2019. Jean Marc Niel, secrétaire général du Credaf et Roland Atanga, chef de division de la législation fiscale à la DGI ont répondu à toutes les questions des journalistes dans la salle 300  de la DGI à Yaoundé.  Ce rendez-vous verra le passage du témoin de la présidence au Cameroun.

Comme objectifs et résultats attendus de cette conférence, il sera d’abord question d’identifier les meilleures pratiques actuelles et les instruments les plus prometteurs susceptibles d’apporter des solutions numériques qui contribueront à l’élargissement de l’assiette fiscale.

Les travaux de la conférence s’articuleront autour d’un premier panorama global des enjeux spécifiques du développement des technologies numériques pour le continent africain. Une table ronde et trois ateliers animés par des experts des administrations fiscales ou d’organisations internationales, permettront d’approfondir les travaux qui seront suivis de séances plénières de restitution et d’échanges. Il sera aussi question d’aborder les travaux menés en collaboration avec les différents partenaires du Credaf afin que les pays membres puissent en tirer le meilleur parti.  Selon Roland Atanga, il s’agit pour eux de transformer leurs méthodes de travail pour être plus efficace, de simplifier la vie du contribuable.

En rappel, le Credaf est né en 1982 au Cameroun. Association à but non lucratif, il regroupe 30 pays membres donc 24 d’Afrique, deux d’Asie, deux d’Europe et deux d’Amérique.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de