Accueil On en parle Affaire Nextt...

Affaire Nexttel : Les vietnamiens rugissent

840
0

Une délégation vietnamienne a été reçue par le Premier ministre. Une commission d’enquête est annoncée.

La bataille qui sévit depuis quelques années au sein de la compagnie de téléphonie mobile Nexttel prend une nouvelle tournure. Une délégation conduite par Nguyen Quoc Cuong, envoyé spécial du Premier ministre de la République socialiste du Vietnam a été reçue par le Premier ministre. Au menu des échanges, le litige   opposant les actionnaires de Viettel Cameroun SA, à savoir  Viettel Global, firme vietnamienne qui détient 70 % des parts de justifyet la société Bestcam appartenant au milliardaire camerounais Ahmadou Baba Danpullo, qui contrôle 30 %.

Le différend entre les deux actionnaires est relatif au droit de signature revendiqué par Bestcam de Danpullo. Ce dernier est également accusé par Viettel Global  d’avoir pris de « nombreuses mesures illégales pour empêcher les Vietnamiens de travailler dans les bureaux de la coentreprise de Viettel au Cameroun à partir de novembre 2018 ». En retour, Danpullo reproche à la partie vietnamienne d’importer massivement la main-d’œuvre, au détriment des Camerounais.

Au sortir de l’audience accordée aux Vietnamiens par le chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, l’émissaire vietnamien a expliqué le bien-fondé de cette démarche. « Le gouvernement vietnamien est responsable de la protection des entreprises vietnamiennes à l’étranger, y compris de l’investissement de Viettel au Cameroun, d’un montant évalué à 210 milliards de FCFA, et a appelé le gouvernement camerounais à exprimer les points et actions de protection des investissements étrangers de Viettel Global, conformément à la législation et aux accords bilatéraux signés par le Cameroun et aux engagements internationaux de chaque partie », a déclaré Nguyen Quoc Cuong

Ils ont envisagé la création d’une commission d’enquête en vue de trouver un arrangement à l’amiable.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de