Accueil A la une SABC : La res...

SABC : La responsabilité sociale en faveur des écoliers

8041
0

Plus de 200 élèves ont été mobilisés pour une séance cinéma couplée aux sensibilisations diverses.

Procurer du bonheur, le pari a été tenu avec les tout-petits de l’école publique du centre administratif groupe 1B. Ils ont savouré la diffusion d’un dessin animé instructif projeté à l’Institut français de Yaoundé. L’initiative est de la Société anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc) dans le cadre du programme dénommé ciné scolaire.

Un aspect du volet éducation inclue dans la politique de responsabilité sociale de cette entreprise. Un film, ça parait anodin mais il a été choisi en fonction des valeurs que souhaite inculquer le groupe aux enfants. Notamment, la performance, la responsabilité, l’intégrité et la loyauté, comme l’explique Vanessa Nana, chef service RSE au groupe Sabc. « Nous promouvons par exemple le culte de l’effort. La petite fille dans Raph ne voulait pas perdre son amie mais, s’est retrouvée à faire des concessions pour réaliser son rêve. C’est aussi cela la vie. Pour réussir, il y a des concessions. Si je dois avoir de bonnes moyennes, je joue moins, je travaille plus ».

Le programme ciné scolaire allie divertissement et enseignements. Au-delà des valeurs que le film diffusé dégage, les responsables de la Sabc ont sensibilisé les enfants sur plusieurs points. Entre autres l’aspect environnement, en leur apprenant comment garder son espace propre, mieux la bouteille d’eau après utilisation. « Il y a des jeunes qui ne savent pas qu’après un tour au toilettes, il faut laisser propre pour la personne suivante. On les sensibilise parce que s’ils n’intègrent pas ce volet tout de suite, plus tard en entreprise cela va leur jouer un sale tour. », indique Vanessa Nana. Cette activité est la deuxième dans le cadre ciné scolaire depuis le début de cette année. Avant Yaoundé, l’équipe de la Sabc était à Douala le 06 février.  Le programme doit se poursuivre dans toutes les régions du pays.

Les actions citoyennes des Brasseries du Cameroun portent sur les domaines de  la Santé, sports, environnement, arts et culture avec en l’occurrence, le programme « crayon de djino »  et l’éducation. Ce volet connait  un fort ancrage avec  le programme d’encouragement à la performance qui recompense à la fin de chaque année, les meilleurs élèves aux examens de fin de cycle. Environ 750 ont été primés en 2018 et le programme est encore valable cette année.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de