Accueil A la une Formation pro...

Formation professionnelle : 16 milliards pour deux projets

9103
0
11 Partages

Le programme Contrat Désendettement Développement va investir cette somme pour la construction des infrastructures dans les villes de Douala et Edea.

Douala et Edéa sont les deux villes qui abriterons les deux centres de formation professionnelle qui seront construis pour une valeur de 16 milliards FCFA  par le programme C2D. L’annonce de ce projet a été faite par le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakari, le 8 mars 2019. Rappelons que le Contrat Désendettement Développement (C2D) est mécanisme de réduction de la dette vis-à-vis du gouvernement français en faveur du Cameroun à la suite de l’atteinte du point d’achèvement de l’Initiative pays pauvres très endettés (PPTE). Les métiers en rapport avec la maintenance industrielle, le transport et la logistique, la pâtisserie, l’agro-industrie, ou encore la boucherie sont les filières qu’accueillerons les deux centres selon le ministre Issa Tchiroma.

Soulignons que cette  initiative entre dans le  projet du C2d des centres de formations aux métiers non agricoles (Cfm) et des centres de formation professionnelle sectoriel ( Cfps) en maintenance industrielle, transport- logistique et agroalimentaire. Ces projets s’inscrivent également dans la nouvelle stratégie du Cameroun pour la croissance et l’emploi, ainsi que dans les priorités du gouvernement relativement au développement agricole et agro- industriel. L’objectif global du projet Cfm est de développer et de diversifier l’économie des zones rurales, ainsi que l’accès des jeunes à l’emploi, en améliorant l’offre de la formation  professionnelle en faveur des  métiers non agricoles du milieu rural, en concertation étroite  avec les acteurs économiques.

11 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de