Accueil Economie & Finance Côte d’ivoire...

Côte d’ivoire : Grogne entre Commerçant de l’Anacarde des producteurs et grève des acheteurs

121
0

La campagne 2019 est au ralenti dans les régions productrices à savoir le Nord et le centre.

La Côte d’ivoire est le premier producteur mondial de l’Anacarde (Noix de cajou) avec une production de 761 331 tonnes en 2018.  Mais  pour la campagne 2019, l’activité est freinée, à  cause  de la grogne des producteurs et la  grèves des acheteurs.  Dans le but de dénoncer le prix d’achat des produits fixé par le  gouvernement à 375 Fcfa le kilogramme, une grève des acheteurs a  été lancée au début de la campagne. Pour  ces derniers,  ce prix est élevé comparé au prix d’achat à l’international et a une fiscalité pesante.  Du côté des producteurs, ceux-ci dénoncent la mévente de l’Anacarde.  La ville de Niakaramandougou au nord d’Abidjan  est l’épicentre de la contestation. Ici, le responsable des acheteurs explique qu’il y a une dépréciation de l’Anacarde généralement en provenance du nord par les exportateurs basés à Abidjan.  Et cette dépréciation s’est accentuée lors de la campagne 2018 alors que le prix d’achat fixé par le gouvernement s’élevait à 500. La norme de qualité   dite  Kernel Output ratio destinée à calculer l’apport en amende de noix, fixé entre 49 et 57 sur une échelle de 100 est la  cause de cette dépréciation.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de