Accueil A la une Cote d’ivoire...

Cote d’ivoire : Liberté provisoire pour Laurent Gbagbo et Charles blé Goudé

83
0
40 Partages

La cour pénale Internationale a décidé ce 14 Décembre de libérer les  deux  hommes poursuivis pour crime contre l’humanité pour les violences post-électorales de 2010-2011 dans leur pays.

L’ex-chef de l’Etat ivoirien et l’ancien leader des Jeunes patriotes sont désormais hors des geôles. Leur liberté provisoire a été ordonnée par la Cour Pénale Internationale (CPI) à la Haye aux Pays-Bas où ils sont détenus depuis Novembre 2011. L’information qui faisait le tour des réseaux sociaux sans aucunes sources officielles a finalement été confirmée par l’épouse de l’ancien président ivorien. Simone Gbagbo s’est exprimée depuis sa résidence à  Abidjan Cocody Riviera où elle a organisé une fête à l’honneur de cette bonne nouvelle. Elle a salué cette décision, tout en reconnaissant que le combat n’est que partiellement gagné « Vous-mêmes, vous savez que ce n’est que la moitié du chemin. La liberté provisoire, elle est bonne à prendre, parce que rien ne vaut la liberté, le fait d’être dehors, dans une maison qui va être sa maison, où on va se mouvoir comme on entend. Il n’y a rien de telle. Mais, le travail n’est pas terminé. C’est pourquoi je voudrais d’abord, tout de suite là, féliciter les avocats, les patriotes de tous bords. », a-t-elle souligné.

Les juges avaient clos les discussions hier en donnant rendez-vous ce jour pour une audience ouverte au public tandis qu’elles se déroulent généralement à huis clos. Mais elle n’a finalement pas eu lieu. La décision de la cour a été publiée par écrits.

0 0 vote
Article Rating
40 Partages
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments