Accueil Gouvernance Coopération Couverture sa...

Couverture santé universelle : Ad Lucem se positionne

716
0
dav

Le plateau technique du réseau des hôpitaux de cette Fondation prend encore du volume avec un don en nature de ses partenaires estimé à plus de 100 millions de Fcfa.

La fondation Ad Lucem au Cameroun (Falc) continue sa thérapie pour la remise à niveau de l’ensemble de ses établissements sur les plans infrastructurel, matériel et humain. Au plan matériel, elle a reçu le 23 mai dernier un don en nature de ses partenaires, estimé à plus de 100 millions de Fcfa. De fait, une banderole affichée sur la façade de la pharmacie centrale à Bonamoussadi à l’occasion de la cérémonie de réception de ces dons s’exprime : « la fondation Ad Lucem au Cameroun dit merci à ses partenaires internationaux ». Sous un soleil reluisant du mois de mai à Douala, Madeleine Tefak, présidente du Conseil d’administration de la Falc tient ces paroles lors de son allocution : « Nous sommes résolument engagés vers la voie du développement. Rien ni personne n’arrêtera ce train parti depuis le 3 octobre 2005. Il avance sûrement et sereinement vers la terre promise. » La PCA qui fait ainsi allusion à la refondation de la Falc affirme qu’il ne s’agit pas d’une fiction. Le représentant du préfet du Wouri à cette cérémonie de réception des dons a vu et touché de ces mains : une ambulance médicalisée, un cabinet dentaire avec scialytique et radio panoramique, 100 lits médicalisés électriques et mécaniques, 190 matelas avec des matelas anti-escarres, 10 pousse-seringues électriques, 60 chaises d’accueil, une couveuse électrique, 200 cartons de consommables et accessoires médicaux, etc.

Selon l’Administrateur directeur général de la Falc, Dr Bidjogo Atangana, ces dons viennent de la Fondation française Raoul Follereau, de BIP (Base internationale des projets) humanitaire, branche humanitaire de l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (Aphp), de l’association Aime (assistance internationale médicale éducative) de Marseille, de Denk Pharma et des personnes physiques.

Sauf que malgré son appel en décembre 2018, à l’occasion du lancement des activités de la Fondation Louis Paul Aujoulat, Yves Pierre Tibault, président du Conseil d’administration de la Fondation Française Raul Follereau a relevé qu’il n’y a eu que peu de dons en numéraires faits en 2019 à la Fondation Louis Paul Aujoulat, le principal venant des Suisses.

Cependant, le partenariat doit continuer à se développer au travers de cette fondation pour le plus grand bien des malades bien soignés grâce à la compétence et au dévouement du personnel de la Falc.

Réaction

« Nous faisons réalité et croyons à la stratégie partenariale mise en place par le gouvernement pour justifyl’offre des soins de santé au Cameroun »

Dr Bidjogo Atangana, ADG Falc

Les dons de ce jour seront distribués prioritairement non seulement aux établissements du réseau Ad Lucem, mais aussi aux hôpitaux confessionnels et à certaines structures publiques des régions du Centre et du sud Cameroun. Les prochains dons seront orientés vers les mêmes catégories d’établissements des régions de l’Ouest et du Nord-ouest. Par ce geste, nous faisons réalité et croyons à la stratégie partenariale mise en place par le gouvernement pour optimiser l’offre des soins de santé au Cameroun. Ces dons que nous recevons depuis quelques temps nous permettent de préparer et nous positionner pour accueillir la couverture santé universelle.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de