Accueil Gouvernance Eau et énergi...

Eau et énergie : le Minée présente ses réalisations

2725
0
8 Partages

Dans le cadre du Sago 2019, ce département ministériel a présenté dans le cadre des conférences thématiques ses investissements en cours.

Le Sago, plateforme d’échanges et de présentation réalisation des administrations n’a pas dérogé à la règle avec le ministère de l’Eau et de l’Energie. En effet la journée du 10 juillet était consacrée à ce département ministériel au Salon d’action gouvernementale. Le Minée a ses réalisations en termes d’énergie renouvelables.Sont considérées comme énergies renouvelables, au sens de la loi sur l’électricité de 2011 au Cameroun, les énergies solaire, thermique,éolienne, la biomasse, l’énergie géothermique et l’énergie marée motrice ou d’origine marine. En ce qui concerne la réalisation dans  le secteur de l’énergie de la biomasse, des foyers améliorés sont distribués par le Gouvernement chaque année.

 D’après une enquête du Se4all en décembre 2016 au Cameroun, le taux d’équipement en foyers améliorés en 2014 est estimé à 10% en milieu urbain et à 5% en milieu rural avec une construction de plus de 300 bio-digesteurs dans la cadre du partenariat Minée – Snv. Il faut relever une  valorisation des déchets à travers un captage de 7 millions de m3 de méthane à partir des déchets ménagers en 2013 et une production en 2012 de 30 Gwh d’énergie électrique par certaines entreprises privés agro-industrielles à partir des déchets. Un projet est en cours visant la construction d’une centrale éolienne de 40 Mwextensible à 80 mwau niveau des monts Bamboutos.

Dans le domaine de l’hydroélectricité,en collaboration avec des Ong telles que Adeid sur financement des Bailleurs de fonds et du Feicom, plus de 12 sites construits et fonctionnels, dans les régions du Sud-ouest, Nord-Ouest et Ouest, avec des unités de puissances variant de 10kW à 75 kW (Wabane, Jakiri, Kah, Chuadem, Koutaba (en cours), Mamaren, Famtchuet, Nefolen, etc). Ceux-ci permettent aux populations de disposer de l’électricité. Sont également en cours au Cameroun la mise en œuvre pour la construction de 50 petites Centrales hydroélectriques.

 Les  réalisations dans le secteur de l’énergie solaires ont entre autre l’implantation de plus de 409 lampadaires solaires dans le cadre de la coopération chine-Cameroun. De même qu’il existe une action continue d’installation de lampadaires solaires sur la base du Bip du Minée.Plusieurs projets en Production indépendantes avec injection au réseau national sont en cours avec des partenaires privées et tout comme un programme gouvernemental suffisamment avancé de construction des centrales solaires photovoltaïques dans le Grand Nord à savoir  20 MW à Ngaoundéré, 30 MW à Garoua, 10 MW à Guider et 15 MW à Maroua.

Lors des échanges également, les responsables du ministère de l’Eau et de l’Energie ont toutefois relevé l’existence des difficultés relative à la valorisation des investissements de l’Etat pour le bénéfice des populations. Ces difficultés sont liées à l’optimisation de la fourniture en énergie visant la promotion des usages productifs d’énergie en zone rurale. Selon ce département ministériel, on se rend compte aujourd’hui que l’électrification en zone rurale n’est pas systématiquement suivie d’un dynamisme des activités économiques donc de création de richesses. Cela veut dire qu’il existe encore certains blocages à différents niveaux qui empêchent les entrepreneurs ruraux de rentrer dans une dynamique de marché, et de développer des activités qui génèrent des revenus substantiels et durables.

8 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de