Accueil Contenus sponsorisés Fête du Trava...

Fête du Travail : Camtel en modèle de dialogue social

2776
0

Le top management de cette entreprise a répondu aux préoccupations exprimées par son personnel en annonçant le paiement de la 3e vague du 13e mois de l’année 2018.

Les discours étaient francs à la Cameroon Télécommunications ce 1er Mai 2019, jour de revendications des travailleurs. Le délégué du personnel de cette entreprise, prenant la parole en premier, a égrainé avec hargne un chapelet de réclamations.  Notamment « le paiement du 13e mois 2018, le paiement des gratifications des années 2011 à 2018, la signature des contrats des personnels ayant terminé leurs périodes d’essai, le paiement de la prime de bonne séparation aux retraités dès leur édification », a énuméré Barthélémy Ewolo interrompu à chaque fois par les ovations de ses collègues.

A son tour, madame le Directeur général dit avoir «pris note des différentes doléances formulées ». Judith Achidi Yah Sunday qui est arrivée à ce poste seulement depuis le début de cette année salue des actions fortes qui ont été menées par la direction générale. Entre autres : «le paiement à temps des salaires, les paiements systématiques des cotisations auprès de la Cnps, l’amélioration des relations avec les banques et établissements financiers, les paiements des droits des retraités». Elle reconnait par ailleurs qu’i y a «encore beaucoup à faire». Mais en attendant, elle annonce «le paiement de la 3e vague du 13 e mois de l’année 2018». Une des grandes épines dans les bottes du personnel de cette maison.

Le personnel étant rassuré par le management, c’est en symbiose que les deux entités ont célébré cette journée dans la joie, le vivre ensemble. Des notions prônées au sein de l’entreprise qui ont d’ailleurs conduit à la mise en place d’un carré spécial du multiculturalisme pour la parade au boulevard du 20 mai. Composé de 10 personnes vêtues de tenues traditionnelles représentant les dix régions du pays, ce carré a été ovationné lors de son passage pendant la marche des travailleurs. Tout comme le carré des techniciens de la maison dont la tenue et la discipline ont été particulièrement remarquables. Judith Achidi Yah Sunday a d’ailleurs promis une récompense à ces derniers qu’elle considère comme de «  véritables commerciaux de Camtel ».

L’entreprise s’est également séparée de certains de ses cadres qui doivent prendre leurs retraites. Mais ils ne quittent pas totalement la maison. Judith Yah Sunday a signifié que « tous les travaux de déplacement de réseaux seront assurés par les retraités », qu’on pourra également consulter pour des conseils.

La Camtel est attendue sur le chantier de la disponibilité et de la qualité du service de télécommunications au Cameroun. Selon son DG, l’objectif est de devenir « leader dans la transformation numérique en Afrique centrale à l’horizon 2025 ».

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de