Accueil A la une Financement d...

Financement de la BAD 122,6 Milliard Fcfa pour relier les deux Congo

1034
0
12 Partages

Le président de l’institution financière en visite en Afrique centrale annonce pour 2020 le début des travaux d’un pont entre Kinsahasa et Brazzaville.

« Les travaux vont démarrer en Août 2020 », a déclaré le président de la Banque Africaine de Développement (BAD). Akinwumi Adesina à Oyo, au Nord du Congo cette fin de semaine a annoncé la construction du pont devant relier les deux capitales les plus proches du monde. Kinshasa de la République Démocratique du Congo (RDC) et Brazzaville.

Il s’agit d’un pont route-rail, un vieux projet qui date de l’ère Mobutu Sese Seko qui a dirigé le Congo entre 1965 et 1997. Le président de la BAD Akinwumi Adesina a salué l’effort et le leadership des présidents Denis Sassou Nguesso (du Congo-Brazzaville) et de Félix Tshisekedi (de la RDC) pour  leur volonté politique. « Avec un montant total de 550 millions de dollars (…)  la BAD contribuera à hauteur de 210 millions de dollars (un peu plus de 122,6 milliards de Fcfa) », a révélé Akinwumi Adesina au cours d’une conférence de presse au terme de sa visite de trois jours au Congo-Brazzaville. La BAD avait déjà accordé un don d’environ 3,7 milliards de francs CFA pour les études de ce projet. Une table ronde des partenaires financiers est prévue en juillet prochain en vue de mobiliser le reste de fonds.

Le projet contient un pont haubané de 1575 m de long qui surplombera le fleuve Congo qui sépare Brazzaville de Kinshasa. La partie supérieure de l’ouvrage sera réservée à la route à deux voies alors que le chemin de fer passera en bas.

Outre le projet pont route-rail, le président de l’institution africaine a annoncé que le Congo va bénéficier d’un financement de 83 millions de dollars (environ 49 milliards Fcfa) de la BAD. Ces fonds serviront à la création des zones agro-industrielles, a-t-il souligné. « Ce financement permettra au Congo de transformer ce qu’il produit sur place et aussi de soutenir le secteur forestier et la biodiversité », a déclaré Akinwumi Adesina.

La BAD avait également apporté son soutien financier à la réalisation des études techniques du projet de construction de la route Ouesso-Bangui-N’Djamena, longue de plus de 1300 km. À partir d’Ouesso, au nord-ouest du Congo, l’on pourra joindre le Cameroun en empruntant la route Ketta-Djoum, construite grâce à un financement de la BAD.

12 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de