Accueil A la une Financement d...

Financement de l’agriculture : La BAD appui 8 pays africains

982
1

Le financement, fourni par la Banque africaine de développement et ses partenaires a été annoncé le 24 avril à Accra, au Ghana, en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) du secteur agroalimentaire.

Pour améliorer les moyens de subsistance des petits agriculteurs en Afrique, le Fonds accéléré pour l’agriculture (AFT), hébergé par la Banque africaine de développement, a annoncé un financement d’environ 2 milliards de Fcfa (3 390 000 USD) pour 17 nouvelles petites et moyennes entreprises du secteur de l’agriculture.

Cette action vise la transformation en faveur de la sécurité alimentaire, de l’amélioration des revenus, de la création d’emplois et de la sécurité. Les huit pays africains bénéficiaires sont : le Ghana (4 PME), Tanzanie ( 4 PME), Burkina Faso (2 PME), Malawi (2 PME), Mozambique (2 PME), Éthiopie (une PME), Nigéria (une PME) et Sénégal (une PME).

Le Fonds finance les coûts de développement d’un large éventail d’infrastructures agricoles couvrant toute la chaîne de valeur, de la production au marché. Les projets ciblés vont des routes de desserte en milieu rural à l’irrigation, aux installations de traitement et de commercialisation des produits agro-alimentaires et aux systèmes de sous-traitance.

«L’AFT est une incitation qui nous permet d’exploiter notre potentiel. Dans notre environnement, l’accès au financement agricole est rare. Nous avons besoin d’incitations telles que l’AFT pour exploiter tout notre potentiel », a déclaré Cheikh Eteka Traoré, président de GOA Trading Nigeria, l’un des bénéficiaires.

«Au cours des cinq dernières années, le Fonds a soutenu avec succès certaines PME gérées par le secteur privé qui ont acquis une influence déterminante sur la promotion de la sécurité alimentaire, la progression des revenus et la création d’emplois pour les petits exploitants, y compris les femmes et les jeunes, dans différentes régions du Ghana.»Ouedraogo Moussa, récipiendaire du Centre national des semences d’arbres du Burkina Faso, a déclaré: «Le Fonds AFT m’a permis de réfléchir différemment à la plantation d’arbres et à la création de richesses grâce à la production de semences / semis et à la plantation d’arbres. Grâce à cette subvention, je pense plus grand et jette un coup d’œil sur la situation dans son ensemble. “Le Fonds AFT est géré par le Département de l’agriculture et de l’agro-industrie de la Banque africaine de développement. Il soutient le développement d’un solide portefeuille de projets d’infrastructure agricole pouvant être financés et aide les PME agroalimentaires africaines dans les activités de préparation de projets afin de faciliter leur démarrage. Le Fonds bénéficie du soutien des gouvernements des États-Unis (via USAID), du Danemark (via DANIDA) et de la Suède (via Sida).

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] Financement de l’agricult… […]