Accueil A la une « Grandes opp...

« Grandes opportunités » : Le grand Mbam avec Paul Biya

1046
0

Les fils et filles du Mbam-et-Inoubou et du Mbam-et-Kim dans la région du Centre ont réaffirmé leur engagement lors d’un meeting de remerciements pour l’entrée d’Achille Bassilekin III au gouvernement.

Un pas en arrière, un pas en avant, la danse « Bafia » a encore fait parler d’elle le 9 février dernier à la place des fêtes de Bafia. Avec trompètes, claironnes et tambours, les fils et filles du grand Mbam étaient en fête. Il sont partis de ,Bokito, Deuk, Kiiki, Kon-Yambetta, Makénéné, Ndikiniméki ,Nitoukou ,Ombessa dans le Mbam et Inoubou ; de Ngambe Tikar, Yoko, Ntui, Ngoro, Mbangassina dans le Mbam-et-Kim pour le grand meeting de remerciements au chef de l’Etat. De fait, depuis le 4 janvier dernier, Achille Bassilekin III, l’un de leurs fils, a été porté à la tête du ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat. En remplacement de Laurent Serge Etoundi Ngoa devenu ministre de l’Education de base et présent à Bafia samedi dernier.

Si pour les étrangers la canicule du jour a parfois nécessité des retraits à l’abri pour se désaltérer, les populations du grand Mbam ont bravé ce soleil brulant pour manifester leur joie. Entre danses, discours et remise des cadeaux, Achille Bassilekin III en a vu, lui dont le nom « Bassilekin » signifie hommage. Il les a bien mérités samedi dernier: D’abord le discours de bienvenue du maire de Bafia, Max Abraham Nwatsock. Dans son allocution, le maire a remercié le chef de l’Etat pour la confiance faite en la jeunesse et surtout d’avoir choisi un fils du Mbam pour être aux cotés des jeunes dans l’accompagnement et la maturation de leurs petites et moyennes entreprises. Encore que l’homme est pétri d’expérience en la matière.

Bassilekin III

Nous apprendrons d’ailleurs de James Onobiono, prenant la parole au nom du comité central du Rdpc et chef de la délégation permanente de ce parti dans le Mbam-et-Inoubou, qu’Achille Bassilekin III a une riche expérience dans le domaine du commerce et des échanges internationaux. Il a été secrétaire général du ministère du Commerce ; a occupé plusieurs postes de responsabilité au Secrétariat du Groupe ACP (groupe des États de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique) ; a officié au ministère des Relations extérieures en qualité de chef de service à la direction des Affaires d’Asie, et Desk Officer à la direction des Nations Unies et de la Coopération multilatérale. En tant que sous secrétaire du groupe ACP en charge du développement économique durable et du commerce, il avait accordé en 2013 une interview dans le magazine Diapason où il appelait à la transformation des APE en opportunités.

Avant sa nomination du 04 janvier 2019, Achille Bassilekin occupait le poste de secrétaire général du ministère des Relations extérieures. Né le 20 mars 1969 à Yaoundé, le nouveau Minpmeesa entre dans sa cinquantième année. Diplomate, il est titulaire d’un Doctorat de 3ème cycle en Relations Internationales obtenu à l’Iric de Yaoundé (1993). Formation qu’il a également suivi à l’Ecole diplomatique de Madrid (1997 et 1999).

A Bafia, Achille Bassilekin III a également reçu les bénédictions des chefs traditionnels avec à la clé un tam-tam de rassemblement remis par Camille. Moute à Bidias Reconnaissant, le nouveau Minpmeesa a d’abord envoyé ces remerciements au chef de l’Etat, à tous ceux qui ont fait le déplacement. A la jeunesse et particulièrement celle du Mbam, il a demandé ardeur au travail. Pour magnifier son attachement à cette jeunesse, Achille Bassilekin III a remis un don du chef de l’Etat constitué des pagnes du parti Rdpc. Pour la suite des événements, la cérémonie solennelle de remerciements a laissé la place aux réjouissances populaires. Il était 16h.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de