Accueil Economie & Finance Ile Maurice :...

Ile Maurice : Le déficit énergétique comblé en 5ans

31
0
0 Partages

L’appui de la Banque Africaine de développement à Maurice lui a permis de fournir une énergie fiable, tout en améliorant l’environnement et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, plaçant ainsi Maurice sur la voie de devenir un pays à revenu élevé d’ici 2025.

La rénovation de l’ancienne centrale électrique de Saint-Louis a permis de remédier aux pénuries d’approvisionnement en électricité grâce à l’aide financière de la Banque africaine de développement.

Pendant des années, la principale centrale de production d’électricité du pays, située à la périphérie sud de Camp Chapelon, a inondé les 1 500 habitants et les 2 000 travailleurs de la ville d’émissions bruyantes et gazeuses, entraînant malaises et problèmes de santé.

Grâce à la rénovation qui comprenait une hauteur d’empilement optimisée et de nouveaux moteurs, la qualité de l’air s’est considérablement améliorée. Un mur anti-bruit a également été construit à proximité de l’usine pour réduire le bruit. Cette dernière génère désormais une alimentation électrique fiable avec beaucoup moins d’émissions des groupes électrogènes et de ses auxiliaires.

Au moins 36% de la population mauricienne (479 111 personnes) a bénéficié du prêt de 116,7 millions de dollars de la Banque africaine de développement en 2015 au Central Electricity Board (CEB), le service public de l’électricité appartenant à l’État.

Le réaménagement de la centrale électrique de Saint-Louis a permis d’augmenter la réserve d’énergie existante du pays de 42 MW et de combler le déficit créé par la demande croissante. Maurice a augmenté sa capacité installée de 634 MW en 2013 à 847,44 MW à la fin de 2018. Ses industries, ses microentreprises et ses entreprises ont cessé de souffrir d’un approvisionnement en électricité peu fiable, stimulant ainsi les activités économiques et contribuant à la croissance économique du pays.

Josephine Ngure, directrice générale adjointe de la Banque pour la région Afrique australe et directrice de Maurice, a déclaré: «La Banque est heureuse de s’être associée au gouvernement mauricien pour financer et mettre en œuvre ce projet de transformation mis en œuvre dans les délais et le budget impartis. Le projet contribuera à faire en sorte que la population mauricienne ait accès à une source d’électricité fiable de manière durable pour l’environnement ».

0 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de