Accueil Personnalité de semaine Interpellatio...

Interpellation de Souleymane Diallo. Des journalistes africains exigent la levée des restrictions

46
0
0 Partages

Interpellation de Souleymane Diallo. Placé sous contrôle judiciaire, l’une des grosses têtes de la presse guinéenne suscite le soulèvement des confrères du continent.

Le Forum des éditeurs africains dont est membre, le journaliste Souleymane Diallo monte au créneau. Dans un communiqué, ce groupe  « condamne, fermement, l’interpellation et la mise sous contrôle judiciaire de l’un des doyens de la presse africaine, membre fondateur du Forum des responsables de médias africains (Formao) et de celui des Editeurs africains, le guinéen Souleymane Diallo ».

Le directeur du groupe de presse « Le Lynx/La Lance » a été interpellé le 19 août dernier à suite d’une émission interactive au cours de laquelle une auditrice a accusé un responsable guinéen d’avoir détourné l’argent destiné aux militaires dans le cadre de la Minusma (Mission des Nations unies pour la stabilisation du Mali) à Kidal.

« Le gouvernement et la justice n’ont trouvé rien d’autre à faire que d’interpeller, le lundi 19 août 2019, et d’écouter des heures durant, Souleymane Diallo qui a aussi été mis sous contrôle judicaire et obligé, désormais de se présenter tous les mercredis et jeudis, au Tribunal de Kaloum », peut-on lire dans le communiqué signé du président et du secrétaire général du Forum des éditeurs africains.

Cette association invite les autorités guinéennes au respect de toutes les libertés surtout, celles relatives à la presse et à la libre expression. Elle exige « la levée de toutes les restrictions » à l’endroit de Souleymane Diallo.

Tatiana MELIEDJE

0 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de