Accueil Personnalité de semaine Judith Yah Su...

Judith Yah Sunday Achidi : 100 jours à Camtel

7613
0

Nommée à la tête de cette structure le 14 décembre 2018, les fruits de son séjour sont déjà perceptibles.

La Cameroon Télécommunications (Camtel) est sous la houlette d’un nouveau directeur général depuis 100 jours. Judith Yah Sunday epse Achidi, a été désignée par un décret présidentiel pour remplacer David Nkoto Emane alors en poste depuis 14 ans.

Du pain sur la planche à sa prise de service au sommet de cette structure dont l’image n’était pas des plus reluisantes, entachée de fautes de gestion et d’une qualité de service approximative. La Camtel se trouvait à un tournant décisif. Les enjeux de la fibre optique permettant d’offrir un meilleur service de télécommunications aux Camerounais.

Voilà dans quel contexte cette dame prend les rênes de l’entreprise. Tout de suite, elle retrousse les manches et prend le taureau par les cornes. Après un audit interne, elle met à la porte 17 employés courant janvier. Une longue liste de fautes est reprochée à ces personnels par Mme le DG : « détournements des valeurs de l’entreprise, malversations financières, vols de câbles,  faux et usage de faux, trafics frauduleux de lignes, absences injustifiées » entre autres.

« Ces agissements inadmissibles sont constitutifs de perte de confiance avec des répercussions négatives sur l’image de la Cameroon télécommunications », avait indiqué Judith Achidi Yah Sunday dans son communiqué. Ce coup de balai du directeur général de Camtel avait été salué par nombre d’usagers qui se sont sentis soulagés des difficultés qu’ils rencontraient parfois dans les services de cette entreprise. Depuis, la discipline semble avoir repris droit de cité à la satisfaction de la clientèle. On a également noté une réduction de la masse salariale, soustrayant au passage, le nombre de directeurs et de sous-directeurs.

Mais le DG est actuellement attendu sur le chantier de la disponibilité, de la qualité ainsi que de la rentabilité du service de télécommunications au Cameroun et ailleurs.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de