Accueil Economie & Finance Niger : La br...

Niger : La brasserie du pays ferment les portes

2115
0
12 Partages

Cette décision de la société des Brasseries et boissons gazeuses du Niger est liée aux difficultés financières en raison des importations massives et  souvent frauduleuses.

Les actionnaires de la société des Brasseries et boissons gazeuses du Niger (Braniger) ont décidé de liquider la société malgré la volonté du gouvernement de voler au secours de la Braniger. Face aux pertes cumulées depuis plusieurs années et compte tenu de la baisse des ventes depuis le début de l’année, le conseil d’administration a convoqué une assemblée générale pour en vue de dissoudre la Société. ce qui entraînera ainsi dans les prochaines semaines l’arrêt des activités de production et des ventes », a expliqué le directeur général Xavier de Boisset

La Braniger essaie depuis plusieurs années de survivre à une concurrence parfois déloyale des produits massivement importés des pays voisins. Malgré les investissements consentis ces dernières années, ainsi que les facilités fiscales accordées par le gouvernement, les comptes de l’entreprise ne se sont guère améliorés.  Le gouvernement et la Braniger avaient essayé de trouver un accord afin de sauver les emplois mais les deux parties ne se sont finalement pas accordées sur les exigences fiscales que réclamait la société pour se maintenir à flot.

La Braniger, qui est aussi embouteilleur pour Coca Cola au Niger a été créée en 1967 sous forme d’entreprise publique avant d’être privatisée dans les années 2000 suite au processus de libéralisation de l’économie nigérienne. C’est le groupe français Castel qui l’a rachetée et jusqu’en 2016, son usine principale située dans la zone industrielle de Niamey employait une centaine de salariés.

12 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de