Accueil Culture & Tourisme Patrimoine Mo...

Patrimoine Mondial : Le Cameroun expose sa situation

1236
0
11 Partages

Une délégation camerounaise conduite par le ministre des Arts et de la Culture prend part depuis le 1er juillet dernier en Azerbaïdjan, aux travaux de la 43ème session  du comité du patrimoine mondial de l’Unesco.

A Bakou en Azerbaidjan, l’état de conservation de 166 sites figurant sur la Liste du patrimoine mondial est en examen depuis quelques jours. Parmi ces sites, la réserve de Faune du Dja et du Tri national de la Sangha.  Deux biens du Cameroun  dont la valeur universelle exceptionnelle est menacée par les activités agro industrielles menées à proximité. Prenant la parole ce 03 Juillet, le ministre des Arts et de la Culture (Minac) qui conduit la délégation camerounaise s’est dit réjouit qu’une «  réflexion de fond à ce sujet soit en cours dans le cadre de la priorité Afrique, développement durable et patrimoine mondial. »

Le Minac a également réaffirmé  l’engagement du Cameroun à assurer le maintien de la réserve de Faune du Dja et du Tri national de la Sangha sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité et de proposer à inscription dans un avenir proche d’autres biens. « Le Cameroun fera siennes de toutes les idées constructives émanant de ces travaux », a t- il déclaré.

En marge de ces travaux, Pierre Ismael Bidoung Mkpatt a une séance de travail  avec l’ambassadeur du Burkina Faso, vice présidente du comité du patrimoine mondial et représentante du groupe v(a) Afrique. Les deux personnalités ont discuté au sujet du renouvellement des membres du comité de cette année prévu à l’assemblée générale de l’Unesco en novembre 2019. Trois nouveaux membres devront faire leur entrée tandis que le quatrième est attendu en 2021 en remplacement de l’Ouganda. Le Cameroun pourrait se présenter.

11 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de