Accueil On en parle Politique : M...

Politique : Me Nouga démissionne de l’UPC

2355
0

En soufflant sur une bougie de plus ce 15 juillet 2019, l’avocat et membre du bureau politique de l’Union des populations du Cameroun a annoncé sa décision de quitter officiellement ce parti historique.

L’Union des Populations du Cameroun (UPC), le plus vieux parti politique du pays perd de plus en plus de sa côte. Après plusieurs fractions qui se sont créées, ce parti vient de perdre un ses grands militants. Me Nouga, membre du bureau politique et célèbre avocat a décidé de quitter ce parti dans lequel il s’est engagé depuis plus de 25 ans. Il s’agit « non pas de quitter le navire avant le naufrage, mais de poser les actes historiques qui affirmeront pour l’histoire, notre désolidarisation d’un militantisme exclusif et délétère » a-t-il précisé.

Me Nouga reproche en effet à l’Upc de ne pas accorder assez de places à la jeunesse. « J’ai vite compris que l’unité de l’Upc n’était pas le vrai souci du militantisme de sommet dont les tenants sont déterminés à profiter de ce parti sans égard à son projet politique et social, quitte à le voir disparaitre ».

Me Nouga reste adhérent du mouvement 11 millions de citoyens. Un mouvement qui a pour leader Cabral Libii, candidat malheureux au scrutin présidentiel de 2018 arrivé en 3eme position. Investi par le parti Univers, il avait obtenu plus de 50% des voix dans la localité où Me Nouga est conseiller municipal. Or en démissionnant de l’UPC, il va forcément perdre ce poste électif.  Mais Cabral Libii ayant désormais son propre parti, certains se demandent si cette démission n’a pas  été calculée  afin de se présenter aux prochaines élections locales sous la bannière de ce nouveau parti.  « De toutes les façons, il n’y a pas de politique sans calcul. Mais je préfère insister sur les raisons de ma démission plutôt que de ce que je vais devenir », a déclaré Me Nouga.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de