Accueil Gouvernance Coopération Programme C2D...

Programme C2D : Des compétences à moindre Coût

390
0

Cet instrument innovant de coopération Franco-Camerounais et la plateforme de compétences franco-camerounaise viennent de signer une convention technique et financière.

Le programme Contrat de Désendettement et de développement(C2D) qui est à sa troisième phase ou « phase de maturité », a été lancé depuis 11 ans avec un investissement estimé déjà à plus de 600 milliards FCFA sur les 1000 milliards FCFA provisionnés. Ces financements touchent des projets dans divers domaines et secteurs où les compétences de divers ordres sont nécessaires. C’est pour pouvoir bénéficier de ces compétences à moindre coût à travers la formule du volontariat, que le Secrétariat Technique d’Appui dédié à l’exécution du C2D(Stade-C2D) et la plateforme des compétences franco-camerounaise de volontariat(Pcfcv) ont décidé de nouer un partenariat.

La convention signé permettra aux projets financés par le Stade-C2D de bénéficier des compétences de plusieurs milliers d’experts mobilisables individuellement ou par groupe afin de renforcer la mise en œuvre et l’impact des projets C2D. Ce partenariat dont le cout financier de 161,168 millions FCFA, coure du 1er février 2019 au 31 décembre 2021 et met en exergue du côté de la plateforme Franco-Camerounaise de volontariat entre autre L’Agence Civique National de participation au développement du Cameroun, France Volontaires et AgirABCD. Pour Cheick Diallo, représentant de la Plateforme de compétences franco-camerounaise de volontariats « cette signature offre l’opportunité de mettre leurs expériences et compétences au services du programme et ainsi apporter leur contribution dans la mise en œuvre du C2D ». Ce que reconnait le Président du comité Technique Bilatéral (CTB-C2D), Richard Evina Obam quand il déclare « qu’il s’agit d’une décision stratégique avec une portée opérationnelle importante, car le programmes et projets C2D disposent ainsi d’un vivier de talents et de compétences mobilisables immédiatement, permettant d’éviter les procédures parfois longues devant une besoin immédiat et urgent». Les formes d’expertises seront le volontariat d’Echange et de compétences avec des seniors retraités apportant leurs expériences ; le volontariat de solidarité internationale pour des jeunes diplômés de niveau master avec une expérience à partager ; enfin l’engagement de service civique avec des volontaires aux profils académiques ou non.

Les domaines d’interventions couverts sont tels, la formation professionnelle, la santé, l’agriculture, l’environnement, l’eau et l’assainissement, l’urbanisme, les TIC, la décentralisation et le développement local, etc.  Du fait des possibilités qui s’offre désormais avec plus d’argent effectif pour la réalisation concrète des projets et moins d’argent pour les expertises, cette convention a été qualifiée « d’historique »  par Jeanine Berthe Tsafack, la coordinatrice du Stade-C2D dont s’était la première sortie officielle depuis sa nomination en septembre 2018.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de