Accueil Afrique Afrique Centrale RDC : La BAD ...

RDC : La BAD va financer les travaux du barrage Inga III

1348
0
29 Partages

Le Président de la Banque Africaine de Développement a confirmé son implication pour ce projet au terme d’une visite de quatre jours effectuée en République Démocratique du Congo.

La Banque africaine de développement (BAD) est prête à mobiliser de fonds pour financer la construction du barrage hydro électrique Inga 3 dont le coût des travaux est estimé à plus de 22 milliards de dollars américains. Soit plus de 12 000 milliards de Fcfa.  Akinwumi Adesina, le président de la BAD a annoncé la volonté d’accompagner la réalisation de ce projet situé dans la province du Kongo Central, sans toutefois révélé le montant de cette contribution. La Banque avait déjà financé les études de faisabilité du projet, à hauteur de 73 millions de dollars, plus de 42 milliards de francs.

« La BAD a décidé de porter à cœur le projet Grand Inga, parce que la RDC est une puissance énergétique au cœur de l’Afrique et l’exploitation maximale des potentialités du site d’Inga peut favoriser l’industrialisation de l’Afrique  Le temps des discours est révolu, il faut passer à l’acte. Ce projet pharaonique est susceptible de satisfaire non seulement la forte demande intérieure de la RDC, mais aussi booster l’industrialisation de l’Afrique en desservant près de la moitié du continent ». A déclaré Akinwumi Adesina.

En effet, le barrage hydroélectrique Inga III, une fois construit, devrait produire plus de 100 000 mégawatts, soit 5 fois plus que la capacité de production actuelle d’Inga I et II.  Le projet Grand Inga est une série de barrages hydroélectriques sur la partie inférieure du fleuve Congo. Deux barrages y ont déjà été construits (1965).  On en est maintenant à la construction d’Inga 3. Cette série de barrages pourrait offrir près de 40 000 MW d’électricité, ce qui équivaut à deux fois la production du barrage des Trois Gorges en Chine, la plus grande centrale hydroélectrique au monde.

Le président Félix Antoine Tshisekedi a salué l’engagement de la BAD en RDC qui, depuis 1973, a financé des projets à hauteur de 6,1 milliards de dollars américains. Actuellement, le portefeuille projets de la BAD se chiffre à environ 1,5 milliards de dollars.

29 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de