Accueil Gouvernance RDC : Un cand...

RDC : Un candidat indépendant pour la présidence de l’assemblée nationale

3037
0

Henri-Thomas Lokondo Yoka, député de Front commun pour le Congo a présenté sa candidature contre celle qui avait été désignée par le parti.

Des remous sont observés au sein du Front commun pour le Congo (FCC) alors que l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale est prévue cette semaine.  Un groupe de députés de cette formation politique rejettent la désignation de Jeanine Mabunda Lioko,  par l’ancien président et « autorité morale » du FCC, Joseph Kabila, comme seule candidate au perchoir.  Pour la challenger, Henri-Thomas Lokondo Yoka un autre membre de ce parti a annoncé dimanche qu’il se présentera au même poste avec le soutien de ses « collègues députés. »

S’il se présente en tant qu’indépendant, sa candidature met fin de facto à la candidature unique présentée vendredi par la coalition regroupant le FCC et Cach (Cap pour le changement, la coalition de Félix Tshisekedi) en la personne de Jeannine Mabunda Lioko.

Henri-Thomas Lokondo espère s’appuyer sur les frustrations nées de la désignation surprise de Jeannine Mabunda par  Joseph Kabila, jusque dans les rangs de son parti. Au sein du FCC, on s’emploie cependant à relativiser ce qui pourrait apparaître comme un signe de tensions internes, tant Henri-Thomas Lokondo  est vu comme un électron libre. « Nous connaissons l’homme et nous savons qu’il a toujours joué ainsi », s’exprimait un membre du FCC au micro de Jeune Afrique.

Après la désignation d’Emmanuel Ramazani Shadary comme dauphin de Kabila pendant la dernière présidentielle, Henri-Thomas Lokondo  avait  pris ses distances avec le FCC, dont son parti, le Palu et Alliés, est toujours membre. Au cours du dernier mois de la campagne, il avait rejoint officiellement la coalition Lamuka et apparaissant sur scène lors de meetings de soutien à Martin Fayulu.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de