Accueil Culture & Tourisme Rentrée cultu...

Rentrée culturelle et artistique 2019

33
0
0 Partages

Rentrée culturelle et artistique 2019      

Les pôles d’enseignements dans la danse

Les activités prévues du 10 septembre au 01 octobre connaitront une présence massive des élèves et étudiants pour des objectifs précis.

« L’encadrement des élèves et étudiants à travers les activités artistiques et culturelles participent tout au long de leur cycle de formation à l’avènement des citoyens exemplaires dans notre pays. En réalité, il s’agit d’affiner leur sens critique, leur goût du beau, leur sensibilité, leur professionnalisme de manière à enrichir et diversifier tout le potentiel dont regorge le Cameroun ». voilà l’un des arguments du ministre des Arts et de la culture, pierre Ismaël BidoungMpkatt, pour justifier la participation des ministères de l’Education de base, des Enseignements secondaires, et de l’Enseignement supérieur à la rentrée culturelle et artistique nationale 2019. A cet effet, le Minac a tenu le 3 septembre 2019 une réunion préparatoire avec ces ministères partenaires pour  une synergie d’action.

De fait, il est attendu des établissements des différents ordres d’enseignements, la démonstration de leur talent respectif dans les domaines des arts plastiques, art musical, art de la scène, art cinématographique, etc. Selon le Minac, l’objectif est : « de s’inscrire au plan scolaire et universitaire dans la mouvance dynamique de formations artistiques, d’organisation des festivals, des spectacles saisonniers, qui réaffirment la vitalité de la créativité dans les activités artistique et culturelles des catégories des jeunes par ordre d’enseignement. » D’où la volonté à travers la rentrée culturelle, de la célébration de la diversité culturelle par la valorisation des potentialités et ressources culturelles du Cameroun.

Aujourd’hui, force est de constater que les nations s’illustrent de plus en plus par le développement des industries culturelles. Le Cameroun a parfois manqué de prendre part à des rendez-vous internationaux de ce secteur du fait de l’absence des finances et aussi des compétences dues à des catégories de jeune. Les vides institutionnel et juridique sont également au banc des accusés. De ces faits, il s’avère un impératif de synergie sur le triple plan éducatif, économique et politique.

Sur le plan éducatif, il est question de susciter à l’endroit des apprenants l’éveil et la sensibilité artistique à une meilleure acquisition des connaissances et des repères culturels, afin de créer des cadres d’échanges. Au plan économique, doter le Cameroun d’un réservoir capable de porter au plus haut niveau ses valeurs culturelles, et de faire de ce secteur une importante source de devises. Au plan politique, de favoriser le brassage des cultures dans la conscience de la jeunesse, afin de favoriser l’intégration et l’unité nationale et partant le vivre ensemble harmonieux pour un Cameroun émergent. Pour ce faire, il faudra compter avec la rentrée culturelle et artistique nationale 2019, rendue à sa quatrième édition et avec pour thème : « contribution du sous-secteur Art et Culture dans la consolidation toujours davantage de la paix, de l’unité et du vivre-ensemble harmonieux pour un Cameroun émergent. »

Léon MGBA

0 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de