Accueil A la une SIME : Pour u...

SIME : Pour un emploi décent

3094
0
12 Partages

Pendant trois jours, du 13 au 15 mars, ce salon a drainé au club du port de Douala de nombreux chercheurs d’emploi et étudiants.

« Les emplois portuaires, une marée d’opportunités », c’est sous ce thème que s’est déroulée,du 13 au 16 mars dernier à Douala, la 8e édition du Salon international des métiers et de l’emploi (Sime). C’était en présence de Issa Tchiroma Bakari, ministre de l’Emploi et de Formation professionnelle qui s’est montré très satisfait et promet d’accompagner les promoteurs dans cette initiative, surtout que plus de 500.000 nouveaux emplois sont prévus pour 2019.

 

Faire connaître les métiers portuaires aux jeunes Camerounais, valoriser les emplois et les écoles de formation dans ce secteur, c’est la raison d’être de ce salon. La promotrice, Déborah Tonye entend poursuivre son challenge d’information de la jeunesse. Rendu à sa 8e édition, signe de maturité. Les promoteurs comptent sur le soutien du gouvernement avec les appuis multiformes pour atteindre leurs objectifs. Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, qui, après la coupure du ruban symbolique, a visité les stands d’exposition d’entreprises partenaires, a félicité cette initiative en exhortant les jeunes Camerounais à être plus audacieux.Pour lui, « le secret de la réussite, c’est avoir une profession, un métier ; et pour l’avoir, il faut se former ».

Pour la promotrice, Déborah Tonye, « ce salon sur les métiers portuaires démontre à suffisance qu’il y a véritablement des opportunités dans ce secteur qui méritent d’être connues et saisies par la jeunesse ». Pendant trois jours, ce salon a ouvert ses portes aux chercheurs d’emploi et étudiants dans le secteur portuaire pour une insertion professionnelle de qualité.

12 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de