Accueil Personnalité de semaine Sylvestre ILU...

Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA : L’homme que la RDC a attendu pendant 4 mois

1010
0

Il est le nouveau premier ministre de la République démocratique du Congo

Il est le nouveau premier ministre de la République démocratique du Congo(RDC).  Sylvestre Ilunga Ilunkamba a été nommé ce 20 mai 2019 par le président Felix Tshiseki élu en Janvier dernier. Depuis, l’on attendait un nouveau gouvernement dont la tête revenait de droit à la coalition Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, majoritaire au Parlement. Après de longues négociations, la primature a été confiée à membre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (Pprd), première force politique au sein du FCC.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba, 73 ans était jusqu’à présent directeur général de la Société nationale des chemins de fer (Sncc), un poste qu’il occupe depuis 2014. Titulaire d’un  doctorat en Sciences économiques appliquées obtenu en 1979, il enseigne dans des grandes écoles, notamment à l’Université de Kinshasa. Il a également occupé différents postes ministériels et de hautes fonctions au sein de l’administration publique.

Le nouveau premier ministre a été aussi directeur de cabinet du ministre du Plan puis directeur de la coopération et des relations internationales au rectorat de l’Université nationale de Zaïre (Unaza) de 1980 à 1981. Il a également occupé les postes de Vice-ministre à l’Économie, à l’Industrie et au Commerce extérieur de 1981 à 1983,  avant d’être nommé vice-ministre du Plan puis du Portefeuille (1983-1984). Entre 1986 à 1987, Sylvestre Ilunga Ilunkamba est Conseiller principal à la présidence de la République en matière économique et financière, puis ministre du Plan (1990) et ministre des Finances. En 2003, il est désigné secrétaire exécutif du Comité de pilotage de la réforme des entreprises du portefeuille.

 C’est  donc un technocrate  dont les idées sont saluées par les congolais. « C’est un intello qui a lancé de bonnes idées dans le temps comme le livre sur l’électrification de la RD Congo à l’horizon 2060 qu’il avait édité. Il s’était également penché sur la stabilisation de la voie ferrée, la réhabilitation majeure des voies ferrées, la subvention destinée à sauver le chemin de fer de la RD Congo de son effondrement, l’achat des locomotives en RD Congo et surtout la bonne idée sur la reprise des trains entre Kolwezi et Dilolo », peut-on lire sur le site congolais congovox.com.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de