Accueil Personnalité de semaine Tahir Hamid N...

Tahir Hamid Nguilin : Un ministre tchadien au parcours impressionnant

2186
0

Ancien vice-gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Béac) il vient d’être nommé ministre des finances et du Budget. Un portefeuille que Tahir Hamid Nguilin maitrise du bout des doigts au vue de son parcours. A  44 ans l’adage selon lequel « aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années » lui correspond parfaitement. Il a en effet accumulé très tôt une expérience pluridisciplinaire de haut niveau dans la banque, la monnaie, le management, les télécommunications et les finances publiques.

Ce natif de Faya-Largeau, dans les confins du sahara tchadien,  a fait des études à l’Université Catholique d’Afrique Centrale. En 2002, il intègre le Centre de Formation des Cadres Supérieurs de la Banque centrale, au terme d’un concours très sélectif. Il en ressort 14 mois plus tard, major de sa promotion. Ses performances indéniables lui valent tout de suite une affectation au sein du corps des Inspecteurs de la BEAC, chargé d’assurer un contrôle et une surveillance internes permanents des activités de cette Institution. Ses résultats sont impressionnants si bien que son pays le rappela en mars 2005, alors qu’il a à peine 30 ans, pour occuper d’importantes fonctions. Tahir Hamid Nguilin sera tour à tour, Directeur Général du Trésor (2005-2007), Directeur Général des Impôts (2007-2008) et Directeur Général de la Société Nationale des Télécommunications du Tchad (SOTEL-TCHAD) de 2009 à 2010.

En Juin 2010, il s’est vu confier le poste de Vice-Gouverneur de la BEAC par la Conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC, sur proposition du Gouvernement Tchadien. Un poste qu’il occupa jusqu’en 2016. Il est ensuite nommé Directeur général de la Société des Hydrocarbures du Tchad qu’il dirige pendant deux ans,  puis passe le témoin au fils du président Idriss Déby Itno.

Tahir Hamid Nguilin est désormais à la tête du ministre des Finances et du Budget. Un département ministériel qu’il maitrise tout aussi bien pour y avoir officié comme administrateur représentant le Tchad au conseil d’administration de la BEAC entre 2005 et 2007.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de