Accueil Afrique Afrique Centrale Tchad

Tchad

32
0
Leg :  Des fonctionnaires tchadiens
3 Partages

Tchad. Certains sont soupçonnés d’avoir de faux diplômes, d’autres sont fictifs. Conséquence, beaucoup n’ont pas reçu leurs paies du mois d’août.

De milliers de fonctionnaire sans salaires

Ils étaient au total 17.000 fonctionnaires dont les dossiers étaient incomplets, après un audit du fichier des agents de l’Etat. Également des cas de faux diplômes et des personnels détectés. 14.000 ont régularisé leur situation. Les 3000 restants n’ont pas présenté les preuves de leur intégration à la fonction publique. Du coup, leur salaire du mois d’août a été suspendu. Dans ce lot de fonctionnaires, le département de l’éducation nationale est en tête avec plus de 2000 agents.

Le ministre tchadien de la Fonction publique fait savoir que  c’est une mesure conservatoire. Elle vise selon lui à « contraindre ces agents s’ils sont vraiment réguliers de nous transmettre rapidement leurs dossiers à l’effet de procéder à la vérification de l’authenticité de leurs diplômes », a indiqué Ali MbodouMbodoumi.

 

Cette décision de suspendre les salaires divise au sein de l’opinion tchadienne. Sosthène Mbernodji, écrivain et enseignant souligne que ce n’est pas la première fois que le gouvernement procède de cette manière mais le problème demeure.   « Déjà, en 2011 et 2012 on a fait un recensement où on a dégagé 9.000 agents de l’État supposés être des agents fictifs mais curieusement tous ces gens sont revenus. Il y a des gens qui n’enseignent pas, qui sont commerçants dans les grands marchés mais qui gagnent leurs salaires parce qu’ils ont des gens bien placés au  ministère, ils ont des parents députés, ministres ». Cette opération de l’assainissement du fichier solde pourrait par ailleurs aider l’Etat tchadien à réduire la masse salariale du pays en proie à une crise économique depuis plus de deux ans.

Tatiana MELIEDJE

 

 

3 Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de