Accueil Culture & Tourisme Tourisme cult...

Tourisme culturel et de mémoire : Une plate forme pour booster l’économie

22
0

Le Minac et le Mintoul ont signé le 14 mai dernier des documents en vue de préserver et de promouvoir le patrimoine culturel et d’attirer le maximum de touristes au Cameroun.

Tourisme et Culture, plus jamais l’un sans l’autre. Une plateforme de collaboration lie désormais le ministère du Tourisme et des Loisirs (Mintoul) et le ministère des Arts et de la Culture (Minac). Les chefs de ces deux départements ministériels ont paraphé les documents relatifs à cette collaboration conclue pour une durée de trois ans renouvelable.

Il s’agira pour les deux parties de constituer une synergie d’actions afin d’augmenter entre autres le nombre de sites culturels sur la liste du patrimoine mondiale de l’Unesco, surtout d’accroître les recettes générées par les visites des sites touristiques. L’engagement a été pris par le Mintoul et le Minac de développer des outils de communication et de promotion du patrimoine et de mutualiser les mécanismes et expertise de recherche de financements pour l’objectif visé.

L’un des enjeux de cette collaboration Mintoul-Minac, est d’ordre économique, comme l’a relevé Bello Bouba Maigari. Selon le ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des loisirs, « le tourisme représente plus de 10% du marché mondial de l’emploi, 11% du PIB mondial et selon les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme, le nombre de voyages touristiques dépassera 1,5 milliard de personnes en 2020 ». En 2018, le Cameroun a enregistré 812 000 touristes internationaux et 4 872 000 internes. En alliant visites touristiques et culturelles, les deux parties espèrent attirer le maximum de visiteurs.

La mise sur pied de cette plateforme est une des recommandations qui avaient été formulées lors de la 17e session du Conseil national du Tourisme tenue en août 2018. La plupart de ces recommandations ont déjà été mises en œuvre au niveau du ministère des Arts et de la Culture, souligne le ministre. « Plusieurs brochures présentant les trésors patrimoniaux, de grands évènements culturels comme le festival des musiques et danses patrimoniales, le salon des arts patrimoniaux et archéologiques ont été organisés. Le répertoire des sites culturels du Cameroun publié en 2017 va être revu et publié cette année », a déclaré Ismaël Bidoung Mkpatt.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de